France

France

Randonnée à cheval en Auvergne

Par Betty
Randonnée à cheval en Auvergne
Cette randonnée à cheval en Auvergne, c'est depuis février qu'elle nous trotte dans la tête. Fin mars, nous arrivons enfin à concrétiser un peu les choses en achetant le guide équestre "Puy de Dôme-Sancy" puis en réservant les gîtes. Le tour se composera de 6 étapes allants de 19 à 39 km.

Enfin, le grand moment arrive, vendredi 1er août, nous chargeons les chevaux, les sacoches et tout le tralala et roulons en direction de Tours. Les chevaux vont faire une étape dans le champ d'une amie pendant que nous assistons à un mariage.

Le dimanche, nous partons de Tours et lançons le GPS à l'assaut des routes ! Manque de chance, l'un des échangeurs de l'autoroute est tout nouveau et le GPS ne le connaît pas. Résultat : nous ratons la sortie ! 45 min dans le baba et un beau détour par Reignac  http://www.aceboard.net/kator/smyley2.abgif.

Après plusieurs heures de route ponctuées d'arrêts à la pompe à essence pendant lesquels nous rafraîchissons les chevaux et remplissons le sac de foin (ça boit une voiture attelée !!!  http://www.aceboard.net/kator/smiley133.abgif ), les volcans apparaissent enfin à l'horizon !!!

Il est 20h lorsque nous arrivons à Ceyssat, village de notre 1er gîte. Nous y laisserons dormir le van toute la semaine. Pas le temps de souffler, il faut commencer par s'occuper des chevaux ! Après un rapide tour du champ, nous les lâchons et apportons des seaux d'eau. Ils semblent tout contents de leur nouvel environnement !

Enfin, lorsque les chevaux sont bien installés avec le ventre plein, nous pouvons penser à manger nous aussi ! Il est 22h mais nous trouvons un restaurant qui nous accepte grâce à notre charmante hôte ! C'est l'occasion de goûter une spécialité du coin : la truffade ! Un vrai régal !
Bien câlés, nous rentrons au gîte et pouvons enfin nous glisser dans les draps !

Le lendemain, le réveil sonne de bonne heure et nous descendons nourrir les chevaux avant de prendre un bon p'tit déj'. Un autre cavalier a dormi au gîte. Il voyage seul avec une jument grise. Cela fait 3 jours que son périple a commencé mais sa jument a perdu un fer et il attend le maréchal avant de repartir vers le sud. Il part chercher son jeune cheval (croisement mérens/camargue) pour le ramener chez lui. Le retour se fera donc avec 2 chevaux ! Cela promet de belles histoires !

Le temps de tout préparer, nous partons plus tard que prévu : 10h30 !! Le premier kilomètre s'effectue à pied à côté des chevaux le temps de réchauffer les muscles de tout le monde. Le paysage est très vert et la terre a une teinte rose/rouge. Au loin, nous apercevons le Puy de Dôme et quelques autres volcans. Il fait déjà très chaud.

Le premier village que nous traversons est Olby, nous profitons de la boulangerie pour faire une pause et acheter un baguette pour le pic-nique du midi.

Le goudron d'Auvergne ne doit pas être le même que celui de Normandie, les chevaux glissent très facilement sur la route et nous devons avancer tout doux dès que le sol est en pente.

Bientôt, nous arrivons devant les grilles du Château de Cordès. Il a l'air magnifique ! Nous ne pourrons malheureusement pas rentrer car le parc est fermé Triste tant pis, nous nous arrêtons manger un peu plus loin et nous profitons au moins de la vue sur les tours.

Après une petite heure de pause, nous ressellons les chevaux et partons en direction d'Orcival, de sa chapelle et de sa basilique.

Passé Orcival, le paysage devient plus montagneux. Nous passons de 870 mètres d'altitude à 1036 m. Nous croisons un petit groupe de randonneurs à pied qui revient du Lac de Guéry. Ils nous promettent de magnifiques paysages. Déjà, à 1036 mètres, la vue est soufflante et même Petite Line est impressionnée !

Après un passage sous les arbres d'Augère, nous découvrons avec plaisir le Lac de Servière. Il est splendide ! Nous en profitons pour faire boire les chevaux puis repartons au petit galop à travers la Forêt de Train.

Au col de l'Ouire, la vue est superbe sur les montagnes alentours et sur les Roches Tuilière et Sanadoire. Après cette dure ascension, nous descendons à travers les estives en direction du Lac de Guéry, le plus haut d'Auvergne (1247 m).

Nous laissons derrière nous le lac et grimpons à nouveau, direction la Banne d'Ordanche cette fois. La dernière montée est difficile pour tout le monde et c'est avec soulagement que nous voyons Murat-le-Quaire apparaître.

Cette 1ère étape était assez longue : 37km avec un bon dénivelé (357 m sur le 1er tronçon, 494 m sur le 2nd et 805 m sur le dernier). Les paysages changeaient d'heure en heure, du pur bonheur !

Cette étape est ma préférée en ce qui concerne les paysages.
Commentez cet article

Carte du pays

Drapeau

France

Mises à jour des trippers




































































































France

J'ai également visité ce pays

Photos : France

ENTREZ dans la communauté Tripper Tips EN 3 ÉTAPES !